Laurence Kirsch Réalisatrice

Laurence Kirsch
Présence silencieuse

« La maladie d’Alzheimer ne serait -elle que souffrance ? Comment réagir face à cette souffrance qu’engendre la dégénérescence de l’être aimé ? Je ne voulais pas que celle-ci soit vaine, je voulais que tout cela prenne du sens, que la dégénérescence ne soit pas que perte et indifférence.
Alors j’ai désiré « renverser » la situation, faire en sorte que cette « dégénérescence » devienne génératrice. Comme un défi, je m’y suis attelée, et j’ai filmé ce parcours. »
Laurence Kirsch
Le père de la réalisatrice est atteint de la maladie d’Alzheimer. Depuis, il est muré dans le silence et dans ses rêves. Peu à peu, sa femme, au quotidien, ses enfants, ses petits-enfants, ses amis, quand ils lui rendent visite dans la maison familiale, entrent avec lui dans une autre temporalité, dans un autre espace – imaginaire, poétique, affectif – pour continuer à tisser des liens avec lui.
Ce film poétique et bouleversant nous entraîne dans cet « ailleurs » au fur et à mesure que se déroule et que s’aggrave la maladie. Peu à peu, le temps se rétrécit ou se réinvente. La maladie implique un nouveau rapport au temps, qui s’oppose à celui de la rapidité et de l’urgence qui prédomine dans notre société.

13 Responses to Présence silencieuse

  1. jourdan dit :

    bonjour,
    votre reportage est magnifique, poignant, et tellement réaliste!!!
    je suis actuellement en formation pour devenir auxiliaire de vie sociale et votre regard d’aidant familial, m’ en apprends énormément pour savoir comment agir ensuite en tant que professionnelle.
    merci encore pour ce témoignage si émouvant qui m’a mis plusieurs fois la larme a l’oeil!

  2. FELIN Françoise dit :

    Bonjour.
    J’étais présente lors de la projection de votre film le 3 novembre 2010 à l’issue du colloque Agevillage à Paris.
    Vos images et vos commentaires m’avaient intéressée et troublée.
    Je suis formatrice auprès des équipes soignantes dans divers établissements et régions, et je fais souvent référence à l’histoire de votre père.
    Si vous avez édité un DVD de votre film, me serait-il possible de me le procurer?
    Plus de deux années se sont écoulées, je garde en mémoire votre témoignage et je vous en remercie.
    Françoise

  3. mauffré dit :

    Coucou laurence, Isabelle Béringer m a bcp parlé de vous. Je n ai pas encore découvert « presence silencieuse », mais ai bien hate de le voir ! J ai connu annie de vivie il y a qq annees, c est elle qui m a un peu lancée dans le milieu géronto et approches non médicamenteuses. au plaisir Laurence, de vous rencontrer ! As M.

  4. Hannah dit :

    Bonjour Laurence,

    As Mauffré, la photographe qui vient de laisser un message hier, nous a suggéré l’idée de faire une soirée avec votre film pendant son expo au café associatif de Léguillac de Cercles (www.cafeasso.fr). L’expo durera du 8 novembre au 7 décembre alors il faudrait qu’on agisse vite si on voulait le faire! J’ai une idée ‘soirée décrochage’ (le 7 décembre) qui pourrait éventuellement marcher….

    Qu’en dites vous? Comment est-ce qu’on fait pour voir votre film et comment est-ce qu’on ferait pour le montrer au café (question de droits etc?)? On peut le faire sans entrées, bien sûr. Souvent on fait des séances privées au café pour les adhérents, en étant clair que ce n’est pas une projection publique du film.

    Merci et bravo pour votre travail si puissant. Ma belle-mère est atteinte de la même maladie…

    A bientôt

    Hannah

  5. Bougrara dit :

    Bonjour,

    je souhaiterai savoir commence se procurer votre film ?
    Je suis étudiante en cinéma et j’aurai besoin pour étayer une dossier que je fais concernant votre documentaire, d’en diffuser une séquence pour illustrer mon propos.

    Je vous remercie par avance.

  6. Jean-Jacques Rey dit :

    Ce film est tout-à-fait remarquable. Peut-on s’en procurer un DVD et comment ?

  7. gaillard dit :

    JE SUIS BENEVOLE DANS UNE ASSOCIATON QUI REND VISITES A DES PERSONNES AGEES ISOLEES.

    J ‘AI BEAUCOUP PLEURE LORS DE LA PROJECTION DE CE DOCUMENTAIRE DANS LE CADRE D UNE FORMATION CAR JAI ETE MOI MEME CONFRONTEE A UNE FIN DE VIE ET DESARMEE.

    BRAVO ET MERCI.

    TRES BEAU ET TRES TRES TOUCHANT;

  8. Hélène dit :

    Bonjour je viens de visionner votre film dans le cadre d’une formation soignante. J’ai été très touchée par ce dernier, par la force de vos mots et l’amour que vous arrivez si bien à montrer.
    Est il possible de se le procurer? J’aimerais vraiment partager votre force de vie avec mes proches.
    Merci d’avoir oeuvré pour ce beau témoignage.
    Respectueusement
    Hélène Abikhalil
    Infirmière en maison Alzheimer, comme dit votre mère.

  9. Emilie dit :

    Bonjour,
    Dans le cadre d’un projet ciné-débat autour de la Maladie d’Alzheimer, je souhaiterais me procurer votre film en dvd mais je ne parviens pas à le trouver.
    Savez-vous comment je peux procéder?
    Cordialement,
    Emilie P.

  10. FOUSSAT dit :

    Bonjour,
    Même question qu’Emilie,
    je ne trouve pas votre DVD.
    On m’a parlé de votre documentaire,
    et j’aimerai beaucoup le visionné.

    En vous remerçiant par avance

    Emmanuelle Foussat

  11. Brie Alain dit :

    Bonjour
    nous allons faire des ateliers de l’aide aux aidants je voudrais bien acheté le DVD de présence silencieuse de Laurence Kirsch merci de me dire ou je peut l’acheté
    En l’attente d’une réponse je vous en remercie d’avance
    Alain Brie

  12. Martail dit :

    Bonjour,
    Je suis psychologue au sein d’une plateforme de répit pour les aidants. J’aurais aimé diffuser votre film au cours d’un groupe de parole. Où pourrai-je me le procurer?
    Merci d’avance

  13. Heitz dit :

    Bonsoir,
    je suis allée à une conférence aujourd’hui en Alsace, et l’intervenante a parlé de votre oeuvre, je serai intéressée pour la visionner, mais je ne sais pas comment. Où est ce que je pourrai l’obtenir?

    Merci d’avance
    Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *